Chartreuxdetatouine.fr : le blog poilus

Chat de race : les points importants avant l’achat

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Le chat l’animal domestique qui a le plus la cote auprès des Français. C’est donc tout naturellement que nous sommes de plus en plus nombreux à craquer pour des boules de poils de race. Mais, avant de vous lancer dans un projet d’adoption ou d’achat, vous devez d’abord définir la race à prendre. Procéder ainsi, vous évite de faire un choix regrettable. Cela dit, quels sont les points importants à vérifier sur un chat de race avant l’achat ?

Le pédigrée du chat de race

Le monde de l’animalerie domestique en France se veut très réglementé pour la protection et la sécurité des animaux. C’est le cas des chats et en occurrence la race. Sur ce point, c’est le LOOF qui tient lieu de référence. Il est donc important pour toute personne désireuse d’acheter un chat de race, de recourir au pédigrée avant de débourser une quelconque somme.

En effet, le pédigrée d’un chat de race vous fournit l’identité de ses géniteurs. Si le félidé objet de l’achat est effectivement racé, il devrait normalement être répertorié dans le Livre Officiel des Origines Félines y compris ses parents. Si tel est le cas, vous avez ainsi l’assurance que la race en question est autorisée en France et qu’il ne s’agit guère d’un élevage clandestin.

En effet, certaines espèces proviennent d’un brassage de races. Ce qui n’est pas toujours admit pour des raisons vitales (santé génétique, morphologie), les caractères et comportements nocifs à la vie en communauté.

En amont, vérifiez si l’éleveur dispose de son numéro SIREN. C’est au moins la preuve qu’il s’est déclaré à l’autorité compétente pour l’exercice de cette activité. D’ailleurs, sur le site du LOOF, vous trouverez des éleveurs de confiance auprès de qui effectuer l’acquisition.

L’état de santé du chat de race

Avant d’acquérir un chat de race dans votre maison comme animal de compagnie, il est crucial de connaître son état de santé. Habituellement, toutes les informations à ce sujet sont tenues dans un carnet de soin dûment renseigné par un vétérinaire depuis la naissance.

Le carnet de santé fait état entre autres des vaccins indispensables comme celui contre la rage, et le calendrier des rappels. Bien que tout soit à jour, l’éleveur doit vous fournir le certificat de bonne santé établi par le professionnel de santé animale il y a moins de 5 jours.

Pour les chatons de race, vous devez veiller à ce que le nourrisson ait au moins 8 semaines. C’est le minimum légal requis pour qu’un chat soit vendable. Toutefois, vous pourriez attendre 4 semaines de plus pour éviter une séparation trop précoce de la mère. Certains éleveurs s’empressent de les commercialiser plus tôt pour réduire les charges liées au vaccin et à la nutrition.

Sylvie

Sylvie

Vos commentaires

Abonnez-vous à ma newsletter

 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit